lentille de contact avec iris dynamique

Pieter De Backer a créé dans son projet de thèse à l’Université de Gand un prototype de preuve de concept d’une lentille de contact avec un iris artificiel qui peut ouvrir et fermer comme un véritable iris dynamique. Cette thèse a été nominé pour le “Vlaamse Scriptieprijs”.

Dans cette lentille de contact sont prévus neuf anneaux concentriques qui peuvent permettre ou empêcher le passage de la lumière. A cet effet, il est fait usage de la technologie à cristaux liquides (LCD), ce qui permet de laisser passer à travers ou de ne pas laisser passer la lumière pixel par pixel. En laissant les anneaux concentriques, l’un après l’autre, de l’extérieur vers l’intérieur, bloquer la lumière, la fermeture de l’iris est émulée. A l’inverse, l’ouverture de l’iris est émulée en rendant les anneaux concentriques l’un après l’autre à nouveau transparent. Cette ouverture et fermeture peut se faire beaucoup plus rapidement qu’un vrai iris le peut. Le vidéo YouTube ci-dessous illustre le fonctionnement de cette lentille de contact avec iris dynamique artificiel.

Ce prototype de preuve de concept devrait être développé, afin que la lentille de contact puisse fonctionner sans fil. D’une part, à cette fin un détecteur de lumière, et la logique pour commander en conséquence les anneaux concentriques doivent être intégres sur la lentille de contact. Mais aussi un circuit électronique sur la lentille devrait être en mesure de capter la puissance sans fil.

En plus de ces défis technologiques, il y a d’autres défis qui doivent être abordés avant que la lentille de contact puisse être portée efficacement. Dans le prototype, il a été prévu que milieu de la lentille de contact puisse être omis, de sorte que la cornée ne reste pas dépourvue de l’oxygène nécessaire. En outre, on devra encore travailler à la forme de la lentille de contact afin d’obtenir un ajustement idéal.

Plus d’informations peuvent être trouvées dans le livre de thèse lui-même, et dans l’article dans le “scriptiebank”.